8 faits historiques à propos des Cantons-de-l'Est

Publié le 3 févr. 2022

Notre belle région est riche d’un passé qui a dessiné à grands traits notre évolution, notre culture et notre caractère. Il est toujours intéressant de découvrir différentes anecdotes en rapport avec ce passé. En voici 8 que vous ne saviez peut-être pas.

Depuis 1850!

  1. La région des Cantons-de-l’Est est une destination touristique depuis… 1850! Et ce, en grande partie grâce à l’apparition des chemins de fer. Beaucoup de riches Américains notamment venaient en villégiature dans les coins de North Hatley, du lac Brome et de Magog.

Un riche amalgame patrimonial

  1. La région des Cantons-de-l ‘Est est un amalgame patrimonial. Américains, loyalistes, Irlandais, Écossais, Abénakis et Canadiens français y ont tous laissé leur empreinte. L'aménagement du territoire, l'architecture de nos maisons, ponts couverts, églises, granges, et le nom de nos villes et villages témoignent tous de notre passé.

Les Abénakis, premiers occupants

  1. Premiers occupants du territoire, les Abénakis en font leur terrain de chasse et de pêche. La présence du « peuple de l’aurore » dans notre région daterait d’au moins 10 000 ans. On n’a qu’à penser aux noms Coaticook, Massawippi, Yasmaska pour constater leur présence.

Division en cantons

  1. Au moment où les basses-terres du Saint-Laurent sont soumises au régime français et découpées en seigneuries, le territoire des Cantons-de-l'Est n'est pas encore concédé. À partir de 1792, la couronne britannique accorde aux loyalistes ayant fui la révolution américaine des terres le long de la frontière. Le territoire est alors développé selon le système anglais des cantons.

Les Cantons et M. Gérin-Lajoie

  1. À l'arrivée massive des Canadiens francais au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, le nom de la région, auparavant Eastern Townships, fut francisé sous le nom Cantons de l'Est, toponyme introduit en 1858 par l’auteur, avocat et journaliste québécois Antoine Gérin-Lajoie en référence notamment aux Cantons existant ailleurs dans la francophonie, comme en Belgique ou en Suisse.

1967: création de la région administrative

  1. Plusieurs découpages administratifs ont ensuite lieu jusqu’à la création des régions administratives en 1967. La région administrative des Cantons-de-l'Est est alors créée. Elle prendra le nom Estrie en 1981 à la suite d’une consultation de la Commission de toponymie du Québec tout en conservant les mêmes limites correspondant aux MRC de Sherbrooke, Granit, Haut-St-François, Val-St-François, Memphrémagog, Coaticook et Des Sources.

1978 et la mise sur pied de l'Association tourisque

  1. Lors de la création de l’association touristique de la région, en 1978, les MRC limitrophes avaient le choix d'adhérer à l'ATR de leur choix. Ainsi Haute-Yamaska et Brome-Missisquoi ont choisi d'adhérer à celle des Cantons-de-l'Est, malgré qu’elles fassent partie de la région administrative de la Montérégie. Cela n’a pris que quelques années, soit au tournant des années 90, pour que Tourisme Estrie devienne Tourisme Cantons-de-l’Est.

9 territoires, une seule grande région

  1. Depuis juillet 2021, les MRC de Brome-Missisquoi et Haute-Yamaska se sont jointes à la région administrative de l’Estrie. Ainsi, la région administrative passe de 7 à 9 territoires; une composition identique à la région touristique des Cantons-de-l'Est.

Articles recommandés

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente