Road trip dans les Cantons : vélo, musée à ciel ouvert, visite à la ferme et du cidre à profusion!

Publié le 10 juin 2021

Pourtant traversée si souvent, j’avoue n’avoir pas donné à Granby toute l’attention qu'elle méritait! J’avais un peu flirté avec elle et son fameux zoo, en plus d’assister à quelques spectacles lors du réputé Festival international de la Chanson de Granby, mais sans plus. Ce fut donc l’occasion parfaite de remédier à la situation lorsqu’on m’a proposé de venir y faire un court séjour.

Par Ariane Arpin-Delorme

Accompagnée de ma bonne amie Émilie, j’ai momentanément élu domicile au chic Saint-Christophe, Hôtel Boutique et Spa, situé aux abords du lac Boivin. À notre grand plaisir, nous avons pu essayer quelques soins offerts au spa de l’hôtel. Nos recommandations? La chaise longue Neuro Spa, offrant vibrations au son de la musique; la Psio, un combiné de luminothérapie et méditation guidée, ainsi que la nouvelle acquisition de l’hôtel, le Slim Wave, où à l’aide d’électro on ressent l’effort d’exercices tels des redressements assis ou des squats par exemple.

Coup de cœur cocooning :

nous avons terminé la journée assises dans le jacuzzi extérieur, avant d’aller s’installer sur notre balcon avec vue sur le lac Boivin pour savourer nos copieuses salades du Café de la Brûlerie.

Rouler sur l’un des meilleurs réseaux cyclables du Québec

Avec l'emplacement stratégique de notre hébergement, nous profitons d’un accès direct à la piste cyclable de l’Estriade, le premier réseau en circuit fermé au Québec. En voilà un projet novateur : récupérer une voie ferrée désaffectée pour en faire une piste multifonctionnelle et permettre aux cyclistes de profiter autrement des attraits de la région. Nous optons pour le circuit en boucle de 54 km le long de ce 3e meilleur réseau selon les qualifications de Pistescyclables.ca. J’avoue que je ne m’attendais pas à traverser d’aussi beaux paysages naturels : points de vue imprenables sur des rivières et lacs, roulant sur de superbes sentiers cyclables en forêts très bien entretenus. Il n’y a que quelques petites montées (dénivellation d’un maximum de 2 %) – juste assez pour donner l’impression de faire davantage d’exercice – mais l’expérience est accessible à tout un chacun. Émilie ne peut s’arrêter de s’exclamer: « Wow, c’est dont bien beau! Ce n’est pourtant pas si loin de chez moi et je ne savais même pas qu’un endroit pareil existait! » Ayant préparé d’avance un pique-nique, nous avons cassé la croûte en chemin sur l’une des nombreuses tables placées le long du parcours, souvent sur le bord de l’eau.

Nous traversons le charmant village de Waterloo. Je connaissais déjà, mais j’ai été heureuse de le revisiter sous un autre œil et à deux roues. À partir de ce moment, nous embarquons sur la piste cyclable la Campagnarde pour poursuivre vers le parc national de la Yamaska, en passant par le village de Warden. Territoire protégé grandeur nature, ce parc représente l’exemple parfait d’une vallée forestière typique des basses-terres appalachiennes. Je me souviens d’un été où j’avais passé du temps sur la longue plage du parc, bordant la rive du réservoir Choinière, où il est toujours possible de louer vélos, canots, kayaks et pédalos.

Coup de cœur culturel :

Pendant la longue balade en vélo, nous prenons le temps de nous arrêter et d’admirer non seulement le paysage, mais aussi les sculptures d’Artria parsemant le parcours. Ce musée à ciel ouvert des plus impressionnants offre plus d’une soixantaine d’œuvres en nature, créées lors de cinq symposiums internationaux.

Sur le Réseau des Haltes Gourmandes de la Haute-Yamaska

Départ à destination du verger, en passant par le café-boutique Caféine & Co sur la rue principale de Granby. Quelle belle trouvaille! Arrivées au Verger Champêtre gîte & compagnie, on nous invite tout de suite à partir marcher sur le vaste territoire aménagé. Tout est pensé pour se sentir dépaysé : animaux de la ferme, plantation de sapins, immenses potagers, jardins de plantes médicinales, volière, etc. On nous sert un lunch de roi sur la terrasse extérieure avant que nous dévalisions leur boutique qui mise que sur leurs produits du terroir et transformés maison. À l’automne, c’est LE rendez-vous pour l’autocueillette. Émilie, qui semble toujours garder en tête de futures idées de visites en famille, me partage souvent pendant ce séjour: « Un autre endroit sur ma liste à (re)découvrir avec mes enfants. Parfait aussi pour une journée en plein air avec les grands-parents. » Sans aucun doute une expérience agrotouristique amusante pour les petits et les grands.

Toujours sur le Réseau des Haltes Gourmandes, nous poursuivons notre journée découverte et de rencontres d’artisans avec un autre incontournable, la Cidrerie Milton, logée depuis 2004 à Sainte-Cécile-de-Milton. Avant cette visite de la 3e plus grande cidrerie au Québec, je dois avouer que j’avais encore une petite réticence au goût que me laissait le cidre en général. Une balade guidée au milieu des pommiers nains et miniatures et au centre de pressage ainsi que quelques dégustations m’ont conquise. Merci aussi à Charles-Olivier qui prend le temps de nous faire déguster, à même leur grande boutique gourmande, six de leurs vingt-cinq excellents produits. Produits qui sont d'ailleurs reconnus mondialement pour leur finesse, leur audace et leur qualité!

Notre coup de cœur d’artisan :

L’accueil chaleureux de la part de toute l’équipe de la Cidrerie Milton et la transmission de leur passion. Chapeau à Éric, vinificateur en R&D et anciennement historien, qui sait capter notre attention dès le départ. Saviez-vous que la pomme (Alma en kazakh) est en fait originaire du Kazakhstan en Asie centrale? Éric nous parle aussi de l’histoire datant de la période de la Nouvelle-France et de l’introduction de l’espèce McIntosh. Nous passons un bon moment dans sa cave expérimentale – regorgeant de secrets de fabrication – où les cidres fermentent dans des barils. Avez-vous déjà eu la chance de goûter à un cidre aux arômes de rhum ou de tequila? Surprenant!

Comme tout comme notre séjour au grand complet d’ailleurs!

La prochaine fois que je viens dans le coin, je ne manquerai pas de (re)découvrir…

  • Le Zoo de Granby
  • Le Marché public de Granby
  • La rue principale de Granby, ses commerces et ses parcs
  • Les autres Haltes Gourmandes sur le réseau de la Haute-Yamaska
  • Le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin
  • Le café Madame Hortense

Ariane Arpin-Delorme

Auteure de cinq livres, chroniqueuse voyage, consultante en voyages, enseignante en Techniques de Tourisme au collégial et conférencière, Ariane Arpin-Delorme est une vraie passionnée dans tout ce qu’elle entreprend. Ayant voyagé dans plus de 75 pays, elle a cumulé une foule d’expériences variées. Elle a fondé l’agence de voyages Parfums d’Asie il y a quelques années, puis Esprit d’Aventure en 2013. Ses grands moteurs sont : voyager, écrire, rencontrer les peuples, randonner et gravir de hauts sommets, plonger et naviguer en voilier! En 2019, elle a parcouru le circuit du mini Compostelle de Mégantic et a aussitôt eu envie de revenir dans les Cantons pour vivre d'autres aventures!
Les voyageuses du Québec

À découvrir À proximité...

Granby-Waterloo-Parc de la Yamaska : Art, Nature and Bicycles
Granby et sa région, une destination familiale
Trouvez l'offre spéciale parfaite pour vous

Articles recommandés

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente