Road trip dans les Cantons : voyage dans le temps, 825 mètres de dénivelé et Coeur villageois

Publié le 10 juin 2021

J’ai récemment pris la route en direction de la région de Mégantic, et je suis sorti ébloui par mon séjour dans ce cosmos bien singulier, ce royaume des Cantons-de-l’Est jouxtant la frontière de l’État du Maine. Quel plaisir de renouer avec ces paysages grandioses, une invitation autant aux loisirs de plein air qu’à la contemplation de tableaux saisissants. Réserve internationale de ciel étoilé et pays du mont Mégantic, certes, mais bien plus encore.

Par Yvan Martineau

L’enchantement commence avant même notre arrivée puisque les chemins régionaux – et les points de vue qu’ils réservent - constituent un voyage entre ciel et terre, à travers les plus hautes montagnes du sud du Québec.

Courcelles

Pour commencer, ma conjointe et moi faisons halte à Courcelles, village de 800 habitants qui occupe le centre du triangle Thetford Mines au nord, Saint-Georges de Beauce à l’est et Lac-Mégantic au sud. Il aurait été facile de passer tout droit et de rater l’Espace Aux Rives du temps, quatre attraits touristiques en un, qui suscite pourtant des exclamations à répétition de notre part. Dans la Maison-Atelier Tardif, parents et enfants logeaient au rez-de-chaussée tandis que le sous-sol abritait (pendant un demi-siècle!) l’entreprise familiale de fabrication d’objets en bois. Oh mon Dieu notre cuisine d’antan! Oh mon Dieu ma mère se servait de ceci! Oh mon Dieu mon père possédait cet outil! Et les crucifix dans chaque chambre…

Dans l’édifice voisin, le Moulin Bernier, à la fois à scie et à farine, accueille des expositions permanentes : Le travail des femmes au quotidien, Donnez-nous notre pain quotidien et Chemises Perfection font côtoyer modernité et histoire.

« Les visiteurs pourront louer une tablette ou utiliser leur téléphone pour numériser le code-barre, et auront ainsi accès à une vidéo relatant le passé des objets ou de la pièce », explique Karen Lessard, responsable des loisirs, de la culture et des communications de Courcelles.

Dans la cave en pierres, un collectif d’artistes expose ses créations. Sur le site extérieur, le pont de la voie ferrée de 1895 voit pousser aujourd’hui des arbustes. Tout à côté, le belvédère du moulin nous permet d’observer la chute, le barrage en billes de bois et le petit canyon de la rivière aux Bluets (Bluets et non Bleuets). Le wagon de train Lambton-Station 1895 rappelle le rôle essentiel joué par le chemin de fer dans la naissance de la municipalité. Nous pique-niquons dans le parc en ressassant les émotions de notre agréable visite de l’Espace Aux Rives du temps.

Lac-Mégantic

Je ne suis pas revenu à Lac-Mégantic depuis la tragédie de 2013. Notre hôtel, le Microtel, moderne, est érigé sur le site même de l'incendie et de la défunte rue Principale, comme tous les nouveaux bâtiments des environs. La reconstruction du centre-ville s’opère avec le souci évident d’une reconnaissance ville verte.

L’Espace Mémoire, résultat du processus créatif d’un comité citoyen, me trouble. On a là un lieu d’émotions et de recueillement sobre et vivant. Mais aussi, nous nous laissons bercer par le circuit pédestre historique et culturel Le Marcheur d’étoiles, lequel regroupe 15 points d’intérêt. Son exposition extérieure de photos et les 48 sculptures monumentales méritent vraiment qu’on s’y attarde.

Certaines d'entre elles se trouvent dans le décor carte postale du Parc des Vétérans. Je déambule en fin de journée alors que le ciel s’empourpre. Le mariage parc, arbres colossaux, rives du lac, montagnes à l’horizon et œuvres du Marcheur d’étoiles me frappe… Je suis béat d’admiration. Comme à chacune de mes visites, je me répète que Lac-Mégantic baigne au cœur de l’un des panoramas les plus enjôleurs du Québec.

L’ascension du mont Gosford

Le rang Tout-de-Joie évoque tout de suite ce que cette montagne nous réserve. Du plaisir, oui, mais également un défi. Gosford constitue le plus haut sommet du sud du Québec. Sa cime culmine à une altitude supérieure à celles des monts Albert et Logan, de la chaîne des Chic-Chocs en Gaspésie. Pour parcourir les 17 km de la Boucle du sommet et ses 825 mètres de dénivelé, il faut compter six heures.

La vue que Gosford offre au faîte nous ensorcelle. À 360 degrés, nous contemplons le paysage. Ici, l’immensité échappe à l’imagination. Pas de villes en vue. Que la forêt et les grands espaces. D’un côté, on aperçoit les montagnes du Maine et du New Hampshire, et même à l’horizon le mont Washington. Sur l'autre versant se dresse la région naturelle des montagnes frontalières de la région de Lac-Mégantic. Soif d’aventure encore? Réservez un camp rustique, un abri à trois faces ou une plateforme de camping pour prolonger le plaisir.

Au retour, le ruisseau qui serpente à nos côtés à plusieurs reprises agrémente la descente et incite aux pauses photo. Soit dit en passant, il faut en fait parler de la Forêt habitée du mont Gosford. L’approche «forêt habitée» s’avère un mouvement social d’occupation et d’usage du territoire forestier public de manière à assurer sa pérennité en tant qu’écosystème et sa viabilité comme milieu humain. Plusieurs autres sentiers, pour un total de 40 km, permettent aux randonneurs de tous calibres de profiter des lieux et d'une signalisation impeccable. Et on accepte les chiens en laisse partout.

Piopolis et Scotch Cap

Dans une baie du lac Mégantic niche un charmant village, Piopolis, Cœur villageois. Savourer son lunch ou flâner au quai municipal, lorgner les voiliers ou pontons qui vont et vient, humer l’air pur constituent des invitations à la rêverie. Mais, un hyperactif ne reste jamais longtemps en mode contemplation.

Piopolis recèle une jolie surprise autant que jolie balade, le mont Scotch Cap. La légende affirme que le Scotch Cap surveille le marécage de la tête du lac, et les monts Mégantic et Gosford. On ne grimpe qu’à 553 mètres et pourtant, ici encore, Dame Nature –et les trois belvédères- nous réservent de l’éblouissement sur les lacs des Joncs, des Araignées, Mégantic; sur les marais et les Appalaches. Le sentier serpente agréablement, en lacets, dans une magnifique forêt mixte où les jeux d’ombre et de lumière font notre régal. Le sol, terreux plutôt que rocailleux, permet l’utilisation de simples souliers de course. Bref, je désigne Scotch Cap destination familiale.

De retour à la maison, tous ces noms continuent de danser dans ma tête. Je pense à ce géographe qui clamait en 1898 déjà : « Préservez les sites où peuvent se matérialiser les rêves. » La région de Mégantic y parvient, fort heureusement.

La prochaine fois que je reviens dans la région du Granit…

Je vous parlais des routes spectaculaires qui nous entraînent dans la région. Il y a plus : cette pure merveille, la Route des Sommets, fraîchement pavée, conçue comme attraction touristique sur près de 200 km. Elle traverse 18 noyaux villageois, relie 15 cimes, les parcs nationaux de Frontenac et du Mont-Mégantic, des lacs, plusieurs haltes panoramiques. Le site web dédié suggère différents itinéraires, recense tous les sommets, haltes et attraits, en plus des nombreux endroits pour s’offrir des randonnées pédestres. Je serais curieux de connaître le dénivelé total pour les 193 km. Je présume un chiffre… astronomique. La Route des Sommets complète le réseau des routes touristiques des Cantons-de-l’Est avec le Chemin des Cantons et la Route des vins. À sillonner en auto, moto ou véhicule récréatif. Ou... à vélo! Je salive déjà à l’idée de me l’offrir.

Yvan Martineau

Yvan Martineau est chroniqueur « tourisme et plein air » au Cogeco 98,5fm. Il est aussi reporter aux Grands prix cyclistes à TVA Sports et porte-parole du Salon du vélo de Montréal. Il a animé les séries-télé La France à vélo et L'Amérique à vélo (Canal Évasion), ainsi que Culture Vélo (TVA).
Visitez le site d'Yvan

À découvrir À proximité...

Lac-Mégantic : activités à la tonne et décor enchanteur
Route des Sommets, une aventure haute en couleurs!
Trouvez l'offre spéciale parfaite pour vous

Articles recommandés

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente