Randonnée

La plus belle petite montagne du Québec

Publié le 29 juillet 2020

À 40 km au nord de Sherbrooke se dresse une montagne bien particulière : le mont Ham. Son sommet, perché à 730 mètres d’altitude, est loin d’être l’un des plus élevés du Québec, mais il est partiellement dénudé, comme les hauts sommets des Rocheuses, donnant aux randonneurs l’impression d’être sur le toit du monde.

Par Simon Diotte

En arrivant au parc régional du Mont-Ham, la plupart des randonneurs veulent atteindre le sommet le plus rapidement possible. La solution : emprunter le sentier l’Intrépide, une piste ultra-pentue, qui nécessite l’usage de corde sur certains passages, qui mène sans détour et en moins de 2 km au point culminant de cette appalachienne.

L’Intrépide…

Si vous aimez les défis physiques, l’Intrépide vous comblera. Voilà un sentier rugueux qui n’a pas son comparable au Québec. Son ascension exige de bonnes jambes, mais aussi de bonnes mains afin de s’agripper aux roches. Si vous avez le vertige, passez votre tour. Par contre, vous risquez de le regretter tellement il est plaisant de combiner rando à l’escalade. Je vous le confirme : les enfants adorent. Ils s’y promènent comme dans un immense module de jeux, tout comme les adultes qui conservent leur cœur d’enfant. Les randonneurs reviennent ensuite à la base par le sentier le Panoramique, une belle descente rocailleuse 2,1 km.

… et les autres

Mais il sera fou de se limiter uniquement à ce sentier vedette en visitant le parc régional du Mont-Ham. Ce relief, qui se situe dans la municipalité de Ham-Sud, dans la MRC des Sources, à 2 h 30 de Montréal, renferme près de 20 km de sentiers. Et pour les avoir marchés presque en totalité en moins de deux jours, je peux soutenir qu’ils en valent la peine.

En dehors de l’Intrépide, bye bye les foules! À bas les masques et vive la distanciation physique, on découvre d’autres versants du mont Ham. J’ai particulièrement apprécié les pistes Button et Tour du Button, qui grimpent la montagne graduellement en suivant les lignes de pente. On circule dans une forêt que survolent sans relâche une meute d’urubus à tête rouge, ces grands oiseaux charognards.

Peu importe le chemin parcouru, on circule dans une superbe forêt mature de 80 ans, dominée par les érables à sucre. Plus on grimpe, plus la végétation se transforme. Les feuillus cèdent progressivement la place aux conifères. Au-delà de 500 m, l'épinette blanche, l'épinette rouge et le sapin prennent le relais, jusqu'à la disparition complète de l'érable à sucre vers les 600 m.

Au sommet, les arbres disparaissent complètement. On déambule sur des caps rocheux. De partout, on profite de vues sans obstacles et à 360 degrés sur cette région principalement forestière. Un vent constant nous rafraîchit presque sans relâche. Comme emplacement de pique-nique surélevé, on ne peut demander mieux.

Dormir, bien enveloppé par la nature

Au-delà de la randonnée, il y a le camping à la base. Trois camps rustiques, cinq tentes de type prospecteur, quatre sites de camping sauvage accommodent les visiteurs pour la nuit. J’ai eu un coup de cœur envers les emplacements de camping rustique qui se situent sous un épais couvert forestier. Par temps chaud, une belle fraîcheur persiste dans l’air. À ma grande surprise, j’ai même dû sortir ma veste en fin de soirée, bien que le mercure ait flirté avec les 30 degrés dans la journée. Pas besoin de climatisation dans les parages. Si vous aimez les hébergements expérientiels, le parc régional du Mont-Ham propose depuis peu six tipis d’inspiration amérindienne en location.

Bref, une destination parfaite pour un court séjour de randonnée.

Simon Diotte

Journaliste indépendant et rédacteur en chef de Géo Plein Air, Simon Diotte est passionné de nature et de plein air. Ses sports de prédilection : le canot, le kayak, la randonnée pédestre et le ski de fond. S’il adore les défis sportifs, il aime aussi profiter des grands espaces en famille avec ses deux filles.
Géo Plein air

Partagez

0 commentaires

Laissez un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Articles recommandés

Coup de cœur pour le fatbike à Orford
Paddle et Pic de l'ours à Orford
Sauter à pieds joints dans l’été partout dans les Cantons

#cantonsdelest

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente