Nature, sports et plein air

Le Mont SUTTON… sans télésiège!

Publié le 25 mars 2019

Pour garder la forme et s’évader en forêt, rien de mieux que de pratiquer le ski de randonnée alpine jusqu’à la dernière neige.

Par Simon Diotte

Depuis quelques années, la mode dans l’industrie du ski alpin, c’est la randonnée alpine. Ses adeptes boudent les télésièges en faisant l’ascension des montagnes à la sueur de leur front, en collant des peaux d’adhérence sous leurs skis. Une fois au sommet, ils enlèvent les peaux et profitent de l’ivresse de la descente. « Chaque virage, on les savoure pleinement », m’explique Gilles Larose.

Je fais la rencontre de ce skieur hyper en forme au pied du Mont-Sutton. Lui et son ami Denis Bouvier font partie des pionniers de la randonnée alpine dans les parages. « Nous avons inventé ce sport à Sutton il y a une vingtaine d’années », rigole Denis Bouvier avec son grand sourire. Avec Raymond Julien, un autre maniaque « de la peau », selon l’expression consacrée par les aficionados de la chose, je suis parti un vendredi matin explorer le sentier d’ascension de la mythique station Mont-Sutton.


« En forêt, je prends le temps de contempler les arbres, de respirer, de vivre le moment présent »

Je ne pouvais espérer avoir de meilleurs compagnons de cordée. Ces trois retraités, qui ont plus ou moins 70 ans, sont des machines. Dès que l’occasion se présente, ils grimpent le sentier d’ascension de 3,8 km, défiant 460 m de dénivelé par l’unique force de leurs mollets. Tout au long de la montée, ils m’épaulent et me donnent de précieux conseils. Malgré quelques décennies en moins, je suis incapable de suivre leur rythme. Je prétexte donc la prise de photos en vue de ralentir la cadence. Une façon subtile de préserver mon orgueil!

La beauté de la randonnée alpine, c’est de grimper la montagne loin des foules et de l’attente des télésièges. En forêt, je prends le temps de contempler les arbres, de respirer, de vivre le moment présent. Il n’y a jamais de temps morts, pas de musique. Que le bruit de nos skis qui glissent sur le tapis enneigé et des arbres qui craquent sous la force du vent. C’est un heureux mélange de ski de fond et de raquette. Malgré que je sois à bout de souffle régulièrement, je me console en sachant que cet exercice est un investissement sur ma santé. Chaque ascension prolongera ma vie de quelques minutes. Avec de la discipline, j’espère être aussi endurant et rapide à 70 ans que mes trois mousquetaires.

Dans les derniers mètres du corridor d’ascension, la montée se corse. Mes nouveaux amis n’éprouvent aucun souci à gravir les portions plus pentues, mais pas moi. Je peine et je perds le contrôle. Mes skis, loués au Mont-Sutton, ne veulent plus défier la gravité. C’est alors que Denis Bouvier arrive à ma rescousse. J’enlève mes skis que mon nouvel ami transportera sur ses épaules jusqu’à la fin. Vive la camaraderie de la randonnée alpine!


Au bout d’une heure et quart de montée, nous arrivons au point culminant de la station, dans le secteur du télésiège VII. Après une longue excursion en forêt, nous sommes de retour dans l’univers du ski alpin et de ses skieurs en télésiège, que je regarde désormais de haut, me disant dans mon for intérieur : moi, j’ai monté cette appalachienne sans aide mécanique, pas vous!

Avant de redescendre par l’une des 60 pistes de la station, nous allons déguster un chili dans un bol en pain (un classique là-bas) au chalet Altitude 840.

Immédiatement après mon départ de la station, Dame Nature a choyé Mont-Sutton d’une nouvelle bordée, déversant 45 cm d’or blanc au sommet et 30 cm à la base. Pour le plus grand bonheur de Denis, Gilles et Raymond, qui skieront jusqu’à la dernière neige. Ne partez pas sans moi les gars!

Simon Diotte

Journaliste indépendant et rédacteur en chef du magazine Oxygène, Simon Diotte est passionné de nature et de plein air. Ses sports de prédilection : le canot, le kayak, la randonnée pédestre et le ski de fond. S’il adore les défis sportifs, il aime aussi profiter des grands espaces en famille avec ses deux filles.
Magazine Oxygène

Partagez

0 commentaires

Laissez un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Articles recommandés

5 événements vélo pour tous
Joyeuse randonnée avec Les Sentiers de l'Estrie
De belles randonnées à faire en famille

#cantonsdelest

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente