10 lieux vraiment chouettes où faire de la raquette et du ski de fond

Il vient de tomber une généreuse bordée de neige, la température est clémente, le soleil est au rendez-vous… Allez, hop, à vos marques sur nos sentiers!

Carolyne Parent

À Granby, Les Cèdres

Pratiquer vos sports de glisse préférés est un pur ravissement aux Cèdres. Quelque 24 kilomètres de sentiers sillonnent trois parcours de golf bien arborés et émaillés de lacs. Deux « plus » : vous pouvez louer l’équipement sur place et, au chalet, savourer une soupe réconfortante au coin du feu.
Découvrir

Au parc national de la Yamaska, Bambi !

Quatre sentiers de niveau facile totalisant 20 kilomètres vous attendent dans cet environnement qui se distingue par la présence d’une faune surprenante. En effet, celle-ci semble en apprécier les différents habitats forestier et riverain. Ainsi, avec un peu de chance, vous pourriez y jouer à cache-cache avec quelques cerfs de Virginie !
Découvrir

À Glen Sutton, Au Diable vert

Pistes ouvertes dans l’alpage et sentiers qui serpentent au fil de cours d’eau et de falaises : il y en a pour 14 kilomètres dans cette station de montagne. À chacun son terrain et son calibre pour des randos d’une durée de 30 minutes à deux heures. Psst ! En route, ralentissez à Sutton ! Tout habillé de blanc, le village ressemble à un décor de boule de verre, et ça vaut vraiment le coup d’œil.
Découvrir

Au parc national du Mont-Orford, la magie

Dix sentiers de tous les niveaux y totalisent 50 kilomètres : de quoi bien « pousser la machine », à tout le moins vous dégourdir les mollets ! Aussi, les 18 janvier, 15 février et 8 mars 2019, ne manquez pas la soirée Choco-flambeaux: ces derniers éclairent un sentier facile le temps d’une rando féerique qui se conclut par une gourmandise chocolatée.
Découvrir

De Knowlton à Lac-Brome, le sentier Coldbrook

Suivez le ruisseau Cold : il relie le cœur de Knowlton au lac Brome en passant par l’anse Tresle, où le panorama est de toute beauté. Aussi, chose rare, vous pouvez y emmener Fido. Six kilomètres et demi (aller-retour) de bonheur pour vous et lui ! N’oubliez pas votre thermos de chocolat chaud pour la pause photo !
Découvrir

À Kingsbury, la boucle nord de la rivière

Une autre proposition familiale est ce trajet de 2,4 kilomètres hyper facile. Les enfants aimeront traverser le barrage via le pont, aller jusqu’à la croix du mont Valcourt pour ensuite revenir au point de départ en suivant la rivière au Saumon. Ayez ici une petite pensée pour l’inventeur de la motoneige, Joseph-Armand Bombardier, qui avait fait de Kingsbury son havre d’inspiration.
Découvrir

Près de Stoke, le sentier de la Grotte de l’ours

De niveau facile, ce sentier de 6,4 km aller-retour, qu’on rejoint via la piste Chapman, est recommandé à toute la famille. Longeant un ruisseau sur la majeure partie de son tracé, il est aussi des plus charmants. Le but à atteindre est bel et bien une grotte, mais ne manquez pas d’aller un peu au-delà admirer le panorama depuis le sommet d’une falaise ! (Permis journalier de 6$ requis )
Découvrir

À Sherbrooke, tous au parc

Le saviez-vous ? Au cœur de la ville, le parc du Mont-Bellevue compte une trentaine de kilomètres de sentiers. Un objectif incontournable de la rando est la croix qui domine Sherbrooke et ses environs. Un « plus » de cette destination : l’éventail d’excellents cafés, restaurants et microbrasseries à proximité !
Découvrir

Au parc régional du Mont-Ham, à la belle étoile

La grande a la fibre d’une athlète ? La cadette en est à son initiation ? Cap sur le mont Ham où tout le monde trouve un sentier à sa mesure. Les vrais amateurs pourraient aussi prendre part aux randos nocturnes, qu’on fait normalement avec des crampons tant la montée sur le sentier L’Intrépide est abrupte. Sous l’éclairage de la lune (et de votre lampe frontale), le paysage de neige et de givre prend une dimension quasi irréelle. Les prochaines sorties ont lieu les 21 et 22 décembre.
Découvrir

Au mont Gosford, vers les « fantômes »

Attention : éblouissement garanti sur les sentiers du mont Gosford. Pourquoi ? Parce que l’enneigement exceptionnel que connaît le plus haut sommet du sud du Québec métamorphose les conifères aux longues ramures en « fantômes » photogéniques ! Bon à savoir : la quarantaine de sentiers du mont s’adresse majoritairement aux raquetteurs intermédiaires et avancés.
Découvrir
X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente