Les Cantons en 5 sens

Louise Simard

Cette auteure est une raconteuse hors pair : après plus de 25 ouvrages, elle publie cet automne L’Autre Saison, un roman tout en nuance qui aborde les changements parfois difficiles qui peuvent parsemer nos vies de façon inattendue. Installée à Stoke, elle nous partage ses endroits préférés.

Par Julie Roy

Le goût. L’auteure avoue d’emblée avoir un faible pour les bagels de la Fabrique de bagels Café noir, directement situé sur la rue Principale, à Magog. « Impossible de passer devant sans m’arrêter. Les bagels tout juste sortis du four sont un vrai délice ! » Gourmande, elle avoue ne pas pouvoir attendre d’arriver à la maison : elle en croque un, tout chaud, directement dans la voiture ! D’autres produits gourmands sont offerts sur place. « Bien sûr, je n’arrive pas à résister à leurs “gigantesques” carrés aux dates.


L’ouïe. En grande passionnée des oiseaux, Louise Simard ne pouvait pas passer sous silence le marais Réal-D. Carbonneau, situé tout près du centre-ville de Sherbrooke. “J’attends le printemps avec impatience pour enfin entendre les chants des oiseaux qui reviennent les uns après les autres. Parulines, bruants, orioles, marouettes, râles. Et, si on est chanceux, le petit blongios...” raconte-t-elle.


Mont Gosford

La vue. Comme les Cantons sont bordés de montagnes, toutes aussi belles les unes des autres, l’auteure n’arrive pas à en choisir une seule : elle propose deux endroits. “Je ne peux absolument pas décider entre le mont Gosford, à Saint-Augustin-de-Woburn ou le secteur Franceville, dans le Parc National du Mont-Mégantic. Deux vues à couper le souffle. La première est grandiose, à perte de vue ; la seconde, plus intime, est touchante de beauté.” Indécis, vous aussi ? Pourquoi ne pas découvrir le deux ?


North Hatley

L’odorat. Ici, pas d’endroit, mais une idée, une ambiance. Selon Louise Simard, les chemins de campagne des Cantons dégagent des parfums particuliers au fil des saisons. “D’abord, au printemps, l’odeur de la terre qui se réveille, puis, toutes les essences florales qui se répandent au gré du temps qui passe : les lilas, les rosiers sauvages, les champs d’asclépiades et les odeurs de foin frais coupé. Même l’hiver, l’odeur du vent qui balaie la neige nous remplit les narines.”


Lambton

Le toucher. Faire du canot les jours de canicule et laisser sa main glisser au fil de l’eau est un vrai bonheur pour cette auteure. Son coin préféré, pour se laisser bercer tranquillement, c’est résolument le lac à la Barbue, dans le parc de Frontenac, à Lambton. “C’est un endroit parfait pour d’autres sens aussi,” ajoute-t-elle. “Il faut écouter le silence, d’une richesse incomparable, et admirer les nénuphars, nymphéas et pontédéries dans leur explosion de couleur.”

Le dernier roman de Louise Simard, l’Autre Saison, a été publié aux éditions Goélette. Pour suivre les actualités de l’auteure, c’est par ici : louisesimardauteure.com

Articles recommandés

Les Cantons en 5 sens - Mélanie Noël
Cantons-de-l’Est : cap sur les bibliothèques !
X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente