Vélo

Vélo : le circuit parfait pour amorcer sa saison en douceur

Publié le 25 mai 2020

Par Yvan Martineau

« Yvan, je te souhaite des kilomètres de routes de velours », m’a déjà lancé un jour mon amie Isabelle Richer, animatrice à Radio-Canada et cycliste émérite. Ça m’est revenu à l’esprit tandis que je roulais sur des chemins fraîchement pavés lors d’une récente balade sur le circuit du Patrimoine dont le départ se trouve à Bedford, à proximité de la frontière américaine.

Charme. Beauté. Tranquillité.

En plus, je pédalais au pays de Foglia pour qui je nourris un véritable culte! On s’est retrouvés là, ma Douce et moi, parce qu’on recherchait une randonnée de début de saison, d’une distance raisonnable et à faible dénivelé. Nous avons visé juste en nous laissant bercer par ces 41 km de routes souvent sinueuses, tranquilles, agrémentées de quelques vallons à peine. J’avais déjà roulé dans la région, mais, j’avais oublié à quel point les résidences ancestrales, les fermes, les chemins bucoliques et les panoramas pastoraux imposaient une atmosphère de sainte paix!

Avant d’enfourcher nos vélos, on a pris notre temps à Bedford, petite « ville de campagne » qui a été fondée en 1780 alors que des loyalistes, fuyant la révolution, américaine s’amenèrent. Bedford, indissociable de son exposition agricole qui aurait célébré sa 197e édition cet été, n'eut été du foutu coronavirus... Coups d’œil sur le centre-ville, la rivière aux Brochets, les ancestrales et nous voilà partis.

Presqu’immédiatement, on s’est retrouvés à sillonner entre immenses terres et boisés avant une courte section de chemin de gravier/terre battue. On s’est échauffés sur 14 km, puis on est entrés à St-Armand où Foglia ne voudrait surtout pas que les touristes s'amènent trop nombreux pour ne pas « mettre le paysage en danger », a-t-il déjà écrit.

Encore et toujours au fil de champs et bosquets bordés de fermes laitières, céréalières, maraîchères et d’élevage (on en recense 720 dans Brome-Missisquoi) et sur des routes égayées de quelques légères collines, on a continué à se laisser éblouir par ces tableaux naturels. Tiens, une surprise nous attendait sur le chemin Édoin : un pont couvert pour franchir… un ruisseau! J’ai appris qu’il s’agissait du plus petit et plus ancien du genre au Québec. Un peu plus loin, la Route des vins de Brome-Missisquoi vient nous faire un clin d’œil lorsqu’on entre dans Stanbridge East. On en a profité pour y faire halte, une de plus, aux abords du Musée Missisquoi et de la rivière aux Brochets, face à l’antiquaire Au fil du temps qui a aménagé un cheval de bois tirant des personnages dans une calèche. Chouette!

Quelques bornes supplémentaires nous ont entraînés vers Mystic et sa grange Walbridge, réputée pour ses 12 côtés et son pont tournant à l’intérieur. C’est un tantinet à regret que notre randonnée s’est achevée déjà au retour à Bedford. Vous savez que je suis gourmand, alors je ne vous quitte pas sans vous recommander, sur la rue Principale, le Café Rouge pour ses pâtisseries, gâteaux et cafés torréfiés sur place. Ou la chocolaterie-confiserie Capeline et chocolat. Pour terminer votre journée en apothéose!

N.B. Les deux courtes sections de gravier/terre battue totalisent 3,2 km ne m’ont absolument pas rebuté. Elles ne devraient pas constituer une raison pour vous empêcher de rouler cet itinéraire en vélo de route.

Yvan Martineau

Yvan Martineau est chroniqueur « tourisme et plein air » au Cogeco 98,5fm. Il est aussi reporter aux Grands prix cyclistes à TVA Sports et porte-parole du Salon du vélo de Montréal. Il a animé les séries-télé La France à vélo et L'Amérique à vélo (Canal Évasion), ainsi que Culture Vélo (TVA).
Visitez le site web d'Yvan

Partagez

0 commentaires

Laissez un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Articles recommandés

#cantonsdelest

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente