Vélo

Virée à vélo sur les chemins de gravelle

Publié le 23 septembre 2019

Le vélo de route tout terrain, c’est le bonheur de pédaler hors des routes bitumées, là où la circulation automobile se fait rare. Une bonne façon de retrouver la quiétude sur sa bécane et de découvrir la face cachée des Cantons-de-l’Est.

Par Simon Diotte

Sur le chemin Stagecoach, dans la municipalité de Lac-Brome, les champs de pâturage offrent un panorama grandiose sur le massif des monts Sutton. Pendant que notre trio de cyclistes (Lucie et Mireille – expertes ès vélo pour Tourisme Cantons-de-l’Est, et moi) dévore des yeux les montagnes à l’horizon, nous oublions, pour un instant, que nous entravons en partie la route, roulant côte à côte, enfreignant le Code de la sécurité routière.

Sur une route pavée plus fréquentée, des automobilistes nous klaxonneraient à coup sûr. Toutefois, sur cet ancien chemin de diligence, notre moment d’absence n’importune personne, car entre l’étalage de luxueux domaines de villégiature, de modestes chalets et de fermettes, nous sommes les seuls passants. Comme si les GPS n’avaient jamais repéré ce bucolique chemin.


Le nec plus utltra des chemins de gravelle

Pédaler sur des rangs méconnus, là où seuls les locaux se promènent, voilà le bonheur du gravel bike, que j’ai expérimenté à la mi-septembre dans un parcours de 47 km, reliant Sutton à Lac-Brome. Une boucle conçue par des spécialistes vélo, qui nous promet le « nec plus ultra » des chemins de gravelle dans le secteur. Car oui, à l’heure du vélo de route tout terrain (VRTT), gravel bike pour les intimes, les chemins de gravelle deviennent des attraits touristiques.

Grâce à des pneus plus larges (plus de 30 mm) et une mécanique simplifiée, mais plus robuste, les vélos de route tout terrain conquièrent sans peine les chemins poussiéreux ou boueux, tout en conservant une excellente maniabilité sur les surfaces goudronnées. Bref, ce type de monture se démarque par sa polyvalence.

Mon excursion initiatique a commencé à la boutique CINETIK, à Sutton, où nous avons obtenu le prêt de nos vélos de garnotte. Mes guides d’aventure me préviennent : « L’itinéraire commence par une bonne pente ». La rue Academy. Ce départ fortement incliné a fait rouspéter mes muscles à froid, mais peu après cette grimpette, nous laissons derrière nous les surfaces lisses pour rouler sur « les chemins de gravelle qui s’en vont tout croche, rayons de soleil, lumière de roche », comme le chante si poétiquement Michel Rivard, dans sa chanson « Chemins de gravelle ».

Une autre facette des Cantons-de-l’Est

Au fil des kilomètres, le vélo de gravelle m’a révélé une autre facette des Cantons-de-l’Est : celle des vieilles routes de terre que les excursionnistes n’empruntent rarement sinon jamais. Ces chemins sont là, depuis la colonisation, desservant les locaux qui vont au marché, à la messe ou à l’école. En les roulant, nous avons l’impression de voyager dans le temps. « Croiser une carriole tirée par des chevaux ne me surprendrait pas », rigole Lucie, tout en pédalant.

Comme dans la chanson de Michel Rivard (à écouter absolument), « les chemins de gravelle te ramènent d’où t’es parti ». Notre barde national avait raison. Nous sommes revenus, six heures plus tard, incluant une pause lunch à Lac-Brome, en bouclant la boucle à Sutton, ajoutant 700 mètres de dénivelé positif dans les jambes. Un parcours pour cyclistes intermédiaires.

Moment pénible, nous avons dû nous séparer de nos bécanes dont nous nous étions déjà entichés. Nous avons soigné notre peine et réconforté nos muscles fatigués en étanchant notre soif à la microbrasserie Sutton Brouërie. Conclusion d’une journée parfaite. J’espère qu’on n’asphaltera pas les routes de sitôt!

Simon Diotte

Journaliste indépendant et rédacteur en chef de Géo Plein Air, Simon Diotte est passionné de nature et de plein air. Ses sports de prédilection : le canot, le kayak, la randonnée pédestre et le ski de fond. S’il adore les défis sportifs, il aime aussi profiter des grands espaces en famille avec ses deux filles.
Géo Plein Air

Partagez

0 commentaires

Laissez un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Articles recommandés

Vélo de montagne : de nouveaux sentiers à explorer!
Où louer un vélo dans les Cantons-de-l'Est?
Du vélo d'automne

#cantonsdelest

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente