Nature, sports et plein air

Mont SUTTON : randonnée et camping au sommet

Les quêtes plein air de Jessie

Publié le 12 septembre 2019

Il y a un moment déjà que je voulais camper au sommet du Mont SUTTON. Chose souhaitée, chose accomplie. Retour sur cette expérience de rando-camping que même la pluie n’a pas réussi à gâcher!

Répartis le long du sommet, à l’entrée des pistes de ski, les onze emplacements de camping du Mont SUTTON offrent tous intimité et vue splendide sur la région. Mais attention! Pour s’y rendre, il faut un brin d’effort puisque les sites sont accessibles uniquement à pied.

Destination : le top de la montagne

Il est 12 h 45 lorsque l’Amoureux et moi, sacs de randonnée bien chargés sur les épaules, entamons l’ascension. Pour nous rendre au sommet, nous avons choisi d’emprunter la voie la plus courte, c’est-à-dire l’une des pistes de ski de la station. Mais il est aussi possible de prolonger la randonnée en empruntant les sentiers du Parc d’environnement naturel de Sutton. (Des frais d’accès s’appliquent dans ce cas.)

Malgré notre chargement, l’ascension s’effectue assez bien et assez rapidement. Nous avons parcouru en une heure les deux kilomètres qui séparent le sommet de la base de la montagne (stationnement P5).

À notre arrivée, nous prenons quelques minutes pour admirer le paysage puis, tel des conquérants, nous plantons notre tente sur l’emplacement qui nous est réservé. Après quoi, nous partons explorer le sommet. Tous les sites sont bien espacés les uns des autres et sont tous doté d’une table à pique-nique. Pour ceux qui ne souhaitent pas trimballer leur tente, deux abris en bois sont aussi disponibles. Et stratégiquement répartis au sommet, deux endroits sont désignés pour les feux de camp communautaires. Le bois, sous le contrôle du gardien des lieux, est fourni gratuitement.

Une soirée au chaud et au sec malgré la pluie

Vers 16 h, la pluie s’installe. Nous nous replions à l’intérieur de notre tente. Heureusement, nous avons apporté de la lecture. La pluie qui crépite sur la toile de la tente nous fait une apaisante musique de fond. Confinés à l’intérieur, nous soupons tôt en observant l’averse qui s’abat sur nous et sur le décor montagneux.

Pour passer le reste de la soirée, nous décidons d’aller nous réfugier au Chalet Alt. 840 m à trois minutes de marche de notre emplacement. Utilisé l’hiver par les skieurs, le chalet se transforme en repaire de campeurs lors des fins de semaine estivales.

Sitôt à l’intérieur, nous sommes chaleureusement accueillis par le gardien des lieux qui s’empresse de nous faire une visite des installations du chalet. Tout est mis à notre disposition : les toilettes, l’eau potable, le feu de foyer intérieur pour griller saucisses, guimauves ou souper complet, la cuisine commerciale transformée pour l’été en cuisine communautaire et la vaisselle. Avoir su, nous n’aurions pas souper dans notre tente! Il est même possible d’acheter grignotines, bières et bouteilles de vin. Au deuxième étage, un dortoir avec lits superposés peut accueillir jusqu’à 20 personnes durant les saisons estivales et automnales.

Dans le chalet, d’autres campeurs vaquent tranquillement à leurs occupations. Préparation de souper, partie de cartes, discussion autour du foyer… Tout ça se fait en pied de bas! Interdiction formelle de marcher avec ses souliers boueux à l’intérieur.

Vers 21 h 30, nous quittons l’ambiance feutrée du chalet pour regagner notre tente. Dehors, il fait nuit noire. Si le ciel n’était pas aussi couvert, nous pourrions facilement observer les étoiles. Ce sera pour une prochaine fois!

Matin brumeux, ambiance magique

Le lendemain matin au réveil, la brume nous enveloppe. L’horizon n’est que blancheur vaporeuse. Heureusement, la pluie s’est arrêtée dans la nuit et nous offre un répit pour remballer nos affaires. Le plan de la matinée est simple : redescendre à la base et aller bruncher au café de village Le Cafetier à Sutton.

La descente s’amorce dans le calme. Il règne une atmosphère mystérieuse dans la montagne. On dirait que nous sommes seuls au monde tellement la brume est dense. Cinquante minutes plus tard, nous sommes de retour au stationnement. C’est maintenant l’heure de regagner la civilisation et de se diriger vers Le Cafetier où nous attend café et déjeuner bien mérités!

Vous voulez y aller?

Le camping au sommet du Mont SUTTON est offert jusqu’au 14 octobre et il est possible de réserver son emplacement en ligne juste ici. C’est une expérience parfaite pour quiconque souhaite s’initier à la rando-camping. À faire seul, en couple, en famille avec des enfants, entre amis ou avec votre fidèle compagnon canin qui est autorisé à condition qu’il soit en laisse!

Jessie Jolin

Coordonnatrice contenu pour Tourisme Cantons-de-l’Est, je suis une grande passionnée de sport et de plein air. Toujours à la recherche d’endroits et d’expériences inusités, je parcours la province, mais surtout les Cantons-de-l’Est avec l’Amoureux afin de dénicher les meilleurs endroits où jouer dehors. Suivez-moi dans mes aventures plein air!
Pour d'autres idées plein air

Partagez

0 commentaires

Laissez un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Articles recommandés

15 campings à essayer cet été

#cantonsdelest

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente