Le code du bon randonneur

Si la randonnée pédestre est à peu près l’activité la plus démocratique au monde, elle exige que l’on respecte certaines règles si on souhaite que ça contenue!

Les droits de passage

Dans les Cantons-de-l’Est, la plupart des sentiers sont aménagés sur des terres privées. Des propriétaires signent des ententes pour les droits de passage avec des gestionnaires de sentiers. En restant dans les sentiers, vous respectez ces droits de propriété. En contribuant à maintenir une bonne entente entre les parties, on fait en sorte que ces sentiers demeurent ouverts et praticables.


Les déchets, l’affaire de tous

Le message est simple : on ramasse nos déchets et on ne laisse rien derrière soi! En effaçant les traces de notre passage, on préserve la beauté et la santé de l’environnement.

La saison de la chasse

Comme la période de chasse varie souvent d’un site à un autre, il est recommandé de respecter les dates pour lesquelles il est interdit de circuler dans certains sentiers. Dans la fiche descriptive de chacun des sentiers, vous trouverez l’information nécessaire pour la période de chasse.

La sécurité, c’est prévoir…

  • La quantité d’eau et de nourriture en fonction de la distance et de la température. On prévoit environ 1,5 litres d’eau par personne.

  • Si on part seul en randonnée, surtout pour une distance importante, on avise quelques personnes de notre destination et itinéraire. S’il y a un poste d’accueil à l’entrée des sentiers, on s’y enregistre.

  • Pour les longues sorties, on pense à apporter une trousse de premiers soins et un peu de matériel de survie (corde, couteau, allumettes, etc.).

Et l’habillement?

Nos pieds sont notre premier souci! Pour une randonnée agréable, il faut d’abord et avant tout compter sur de bonnes bottes ou de bons souliers adaptés aux types de sentiers que l’on emprunte. On s’informe auprès d’experts dans un magasin spécialisé sur la chaussure qui convient le mieux à votre genre de randonnée.

On privilégie le multicouche. Pourquoi? Parce que le multicouche (idéalement trois couches) permet une adaptation adéquate et rapide aux variations de température en combinant des vêtements choisis en fonction de certaines propriétés. Chacune des couches a une fonction précise

  1. La première doit laisser la surface de la peau exempte d'humidité en évacuant la transpiration du corps vers l'extérieur. Elle se présente sous forme de sous-vêtement de fibres synthétiques.

  2. La seconde couche permet à l'humidité de sortir tout en évitant que la chaleur du corps ne s'échappe. La laine polaire est très efficace.

  3. La troisième couche, externe, est un survêtement non isolé qui sert à assurer une protection contre les intempéries. Un bon manteau, du genre coupe-vent imperméable en microfibre respirant, de type Goretex, vous protégera été comme hiver.
X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente