Mis à jour le 15 juin 2022

Nos villes et nos villages ont, chacun d’entre eux, quelque chose d’unique à vous offrir. Qu’il s’agisse d’un lieu, d’un produit, d’un paysage, d’un attrait ou d’un événement, vous aurez toujours au moins 5 bonnes raisons d’aller les visiter! Voici Cowansville.

Par Carolyne Parent

1

Visiter le Musée Bruck

Ce bâtiment de style Second Empire est au nombre des grandes maisons patrimoniales qui font le renom de la ville. Bon à savoir: à Cowansville, le nom Bruck réfère au fondateur de la Bruck Silk Mills, la filature qui assura la prospérité de la ville, au début du 20e siècle. Dans ce musée, ne manquez pas les œuvres du Groupe de Beaver Hall. Né à Montréal dans les années 1920, il a marqué l’essor de l’expression artistique des femmes peintres. Ah, le talent de Prudence Heward!
Découvrez
2

S'arrêter à La Mie Bretonne

Rue du Sud, les artisans boulangers de ce café de village se font aller le pétrin pour le plus grand plaisir de nos papilles! Au quotidien, ils confectionnent une trentaine de pains différents, et des plus naturels qui soient. À ces effluves réconfortants s’ajoutent ceux des petits pains au chocolat et autres gourmandises qui adoucissent la vie.
Découvrez
3

Découvrir le Domaine du P'tit Bonheur

Pas de bon pain sans bon vin, et vice versa! Au bout d’un chemin de campagne pittoresque, découvrez de quoi sont faits les blancs, les rouges et les rosés de ces sympathiques viticulteurs. Mieux encore, goûtez-y… Un certain rouge, Ixoxo, qui signifie « grenouille » en xhosa, une des langues parlées en Afrique du Sud, est un grand favori. C’est un vin de type ripasso, ce qui signifie que le marc de raisin d’une première fermentation est ajouté à la fermentation d’une autre cuvée pour lui donner un surcroît de tannins et de saveurs. Vous nous en donnerez des nouvelles!
Découvrez
4

Faire des provisions à la boutique de la distillerie Ungava

D’abord, il y a eu ce gin jaune soleil (merci, baie d’églantier), qui séduit avec ses saveurs nordiques. Puis, dans la foulée de ce succès, ont suivi d’autres bons boires et autant de clins d’œil à des références qui nous sont communes, comme le rhum épicé Chic Choc, la liqueur d’érable Coureur des bois et le vermouth Kayak. Quelle potion préférez-vous? Ayez-en le cœur net le temps d’une dégustation à la boutique de la distillerie.
Découvrez
5

Passer la nuit au Manoir Sweetsburg

Sur cette même rue Principale, une superbe propriété victorienne devenue auberge a été construite autour de 1880 pour l’avocat et homme politique Ernest Racicot et son épouse. Vous avez envie de prolonger le plaisir dans la région? Vous y serez très bien accueillis!
Découvrez

Le saviez-vous?

Peter Cowan était un commerçant écossais qui ouvrit, à Nelsonville (nom donné en l’honneur de l’amiral Nelson), un bureau de poste en 1841. Comme il existait dans le Haut-Canada un village nommé Nelson, et qu’on voulait éviter que le courrier y aboutisse par erreur, on baptisa son bureau « Cowansville ». Peu à peu, le village entier fut désigné par cette appellation, tant et si bien que Nelsonville finit par disparaître de la carte.

Le saviez-vous?

Son charme, Cowansville le doit en partie à son architecture. En effet, on y trouve au moins 13 résidences ancestrales. Pas étonnant qu’elle représente une étape de choix sur la « Route des belles demeures d’époque » du Chemin des Cantons.


Articles recommandés

5 choses à faire à... Shefford
5 choses à faire à... Bedford
5 choses à faire à... Brigham
X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente