Les Cantons en 5 sens - Lily Gaudreault

Elle publie le mois prochain son premier roman, L’appel du huard. Née au Saguenay, elle fréquente Bromont depuis plus de 35 ans, où elle vit maintenant. Cette passionnée de culture nous dévoile ses endroits fétiches pour créer, respirer et surtout, vivre.

Par Julie Roy


©Boulangeri-pâtisserie Canaël

L’odorat. Le pain, toujours le pain ! « Depuis mes premiers temps à Bromont, je fréquente la Boulangerie-pâtisserie Canaël, située sur la rue Shefford, à Bromont. » Pour l’autrice, le pain, c’est l’essence de la vie et ce boulanger propriétaire très sympathique l’incarne absolument. « J’adore son pain au curcuma, mais celui que je préfère, c’est le pain des amis, une miche gigantesque à partager, » raconte-t-elle. Un espace bistro permet même de s’attabler, si on en a envie.


L’ouïe. Lily Gaudreault s’intéresse beaucoup aux arts de la scène et c’est au Centre Culturel St-John, situé sur la même rue que la boulangerie, qu’elle fait fréquemment de belles découvertes. « Il y a, à cet endroit, un magnifique effort de préservation. C’est un lieu intime, chargé d’histoire, où on se sent ancré dans le cœur du village, » raconte-t-elle. Fin mars, Cello de Rosa, un concert piano-violoncelle qui mélange musique et littérature l’attire déjà.


©Libraire-Boutique l'Art de Vivre

Le toucher. D’emblée, passer sa main dans l’épaisse fourrure de son chien lui apparaît comme une évidence. Mais si elle pousse un brin la réflexion, c’est vers un livre neuf qu’elle tend la main, si souvent, et avec grand bonheur. « Prendre un livre, glisser ses doigts sur la couverture et le craquer, juste un peu, pour l’ouvrir, voilà un rituel que j’adore et qui me procure toujours un grand bonheur. » Située aussi sur la rue Shefford, la librairie-boutique l’Art de Vivre est l’endroit parfait pour rencontrer ses prochaines lectures. L’autrice aime tant le lieu qu’elle songe à y dédicacer son roman. À suivre !


©Tourisme Bromont

La vue. Selon Lily, il n’y a pas plus belle vue que celle des sentiers du parc des Sommets, à Bromont. « Je vais marcher à cet endroit pour inspirer mon écriture. Je reviens de ces balades avec des morceaux de dialogue, des ambiances, le ton d’un personnage,» raconte-t-elle. Elle apprécie aussi la vue au belvédère du mont Bernard, mais c’est aussi la mobilisation citoyenne autour de ce projet qui l’a particulièrement touchée.


Le goût. Elle l’avoue d’emblée, elle est impliquée dans l’endroit qu’elle a choisi pour le goût. La Ferme de la colline du chêne est située sur le chemin du Lac Gale, une magnifique route champêtre patrimoniale. « Il s’agit d’une ferme qui fonctionne sur le modèle de l’agriculture soutenue par la communauté. On peut y acheter des paniers de légumes bios ou même passer au kiosque libre-service, durant la période des récoltes,» explique l’autrice qui n’hésite pas à mettre la main à la pâte quand c’est nécessaire. Selon les saisons, une soixantaine de variétés de légumes biologiques sont offertes. « Certains légumes se rendent même au Chardo, un resto de Bromont, » ajoute-t-elle, en expliquant que tout est mis en place pour réduire le gaspillage alimentaire.

Lily Gaudreault publie le mois prochain son premier roman, L’appel du huard chez Libre Expression. Elle est aussi journaliste et rédactrice.

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente