Les Cantons-de-l’Est en 5 sens

Mylène Gilbert-Dumas

L’auteure des romans Yukonnaise ou, plus récemment, La mémoire du temps habite à Sherbrooke depuis plusieurs années. Alors qu’elle vient de terminer son dix-huitième roman, qui sera publié au cours de l’an prochain, voici ses coups de cœur de la région, à découvrir dans l’ordre ou le désordre !

Par Julie Roy


Le goût. Des vergers, dans les Cantons, il y en a pour tous les appétits ! L’auteure en affectionne deux en particulier, où elle adore s’approvisionner. Tout d’abord, le verger Ferland, à Compton, où on trouve des pommes, des poires et des prunes. « J’y vais surtout pour les poires. Ils en ont sept variétés ! », explique-t-elle. Pour les pommes, elle aime bien aller faire un tour au verger Gros Pierre, situé lui aussi à Compton. C’est qu’on y cultive 21 variétés de pommes ! « J’ai un petit faible pour la Rosinette, qui est aussi savoureuse que belle. »


L’odorat. Avec ses deux chiens, Mylène adore se balader en forêt, où les odeurs abondent. Comme au parc écoforestier de Johnville. Sur près de six kilomètres de sentiers, il est possible d’admirer une impressionnante diversité de milieux, incluant une tourbière. « Au fil de la balade, les odeurs changent, c’est un parcours olfactif assez fascinant, » ajoute-t-elle.


La vue. Le Tap Room, c’est le bistro du charmant Manoir Hovey, à North Hatley. « Si on s’assoit à la terrasse, on peut autant admirer les collines avoisinantes que le lac Massawippi. » C’est une vue exceptionnelle, nous assure-t-elle, surtout si on l’accompagne d’une poutine « abénaki », composée entre autres, de champignons et d’une sauce fumée au sirop de bouleau.


L’ouïe. Mylène Gilbert-Dumas est une grande fan du Granada, logé au cœur du centre-ville de Sherbrooke, sur la rue Wellington. « Leur programmation est très diversifiée, dit-elle. J’y ai déjà entendu Johnny Clegg, mais aussi Susie Arioli. Leurs choix sont parfois audacieux et j’aime ça ! »


Le toucher. Le toucher, c’est aussi ce qui nous effleure, nous… Pour Mylène, c’est l’appel de la brise, qui nous touche quand on arrive tout en haut du mont Pinacle, à Coaticook. Son sommet plutôt dégarni offre un coup de vent rafraîchissant des plus bienvenus après cette randonnée !

Pour connaître les livres de Mylène, c’est par ici.

X

Filtres de recherche

X
Expériences gourmandes
Art, culture et patrimoine
Magasinage
Hébergement
Nature, sport et plein air
Restaurants
Routes touristiques
Sorties en famille
Spa et détente